Animer une réflexion collaborative sur les enjeux
du développement durable
Accompagner et déployer des systèmes d’aide à la décision

Chute de l’abondance des espèces d’oiseaux spécialistes

L’indicateur de l’Observatoire National de la Biodiversité sur l’évolution des populations d’oiseaux communs spécialistes qui se base sur le suivi temporel des oiseaux communs (STOC) a été mis à jour. Les derniers résultats de ce suivi, qui concernent 2016 et 2017, dessinent un paysage métropolitain de plus en plus déserté par ses oiseaux. Sur le long terme (période 1989-2017), la chute de l’abondance des oiseaux est respectivement de 33 % et de 30 % pour les espèces des milieux agricoles et bâtis. Même les populations d’oiseaux d’espèces généralistes, ceux qu’on trouve dans tous les types de milieux, dont l’augmentation venait « contrebalancer » la disparition des oiseaux spécialistes avec une tendance globale de + 19 % sur la période longue 1989-2017, n’augmentent plus depuis 2006, et l’indice accuse même une chute de 14 points depuis 2011.

La biodiversité a une loi

La loi sur la biodiversité compte 174 articles… Les points à retenir :

  • Une Agence française pour la biodiversité,
  • Les principes de préjudice écologique et de non-régression du droit de l’environnement sont affirmés
  • La protection des espèces renforcée : zones prioritaires pour la biodiversité et zones fonctionnelles des ressources halieutiques
  • Elle bannit les néonicotinoïdes.

 

LOI n° 2016-1087 du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages